En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 

Nouvelles

logos_nouvelles/logo_livres.jpgLe Cartulaire d'Oloron - le 02/03/2020 14:45

LES ÉDITIONS LETRAS D’ÒC - CAMINS PRÉSENTENT

Le Cartulaire d’Oloron

livre_Eygun_Jean_catrulaire_d_oloron.jpg

Édition bilingue occitan-français établie par Jean Eygun

392 pages, 16  x  24 cm

PVP 30 €

ISBN 978-2-37863-029-4

Le Cartulaire d’Oloron, rédigé au XVIe siècle à l’initiative des édiles municipaux pour défendre les droits de la ville et de ses habitants, est aussi un document linguistique de premier ordre, témoin de la langue d’oc écrite en Béarn depuis le XIIIe siècle, dans une graphie très classique.

Ce magnifique manuscrit soigneusement calligraphié regroupe les libertés et privilèges accordés aux habitants d’Oloron par les seigneurs de Béarn pendant près de cinq siècles. Pièce majeure des archives municipales, il s’ouvre sur le texte du For ou Poblation d’Oloron, accordé par Centulle de Béarn à la fin du XIe siècle puis enrichi par ses successeurs. Au fil des pages, c’est toute l’histoire d’une ville marchande positionnée sur les routes commerciales en direction de l’Aragon, insérée dans son environnement rural, qui se dévoile. À travers la défense de la liberté du commerce, les foires et marchés, les exemptions fiscales ou l’obtention de droits d’usages sur de vastes espaces de bois et de landes en relation avec les communautés voisines.

Transcription intégrale du texte occitan, traduction française, présentation, remarques linguistiques, index et bibliographie. Avant-propos de Jean-François Le Nail.

Ouvrage publié par Letras d’Òc - Camins en février 2020
Letras d’Òc
5, rue Pons Capdenier
31500 Toulouse
www.letrasdoc.org
contact@letrasdoc.org

En parallèle à des éditions de textes littéraires occitans ou des études de toponymie, Jean Eygun a déjà publié des documents historiques béarnais rédigés en langue d’oc comme le For moderne de Béarn ou des textes des vallées pyrénéennes. Il met ainsi à profit sa connaissance de la langue tant contemporaine qu’ancienne.